English

Espace Pro

RETOURAMONT UN ART URBAIN ORIGINAL

La compagnie Retouramont développe un travail de création, de diffusion, d’actions culturelles et de formation.
Elle est un acteur majeur de la pratique de la danse verticale.
Elle met en jeu la relation que l’on éprouve avec l’espace public et cherche à la bousculer.

La ville est pour nous un terrain d’exploration polymorphe dans lequel nous inscrivons une écriture particulière.

La dramaturgie de nos pièces se nourrit des particularités trouvées dans l’architecture, dans les matières, dans les volumes, dans le vide, le rapport à l’espace urbain et aux enjeux sociétaux qu’il suscite.

La notion d’invention d’agrès est la base de notre recherche qui place l’interprète dans un espace aux 3 dimensions.

Les réflexions que nous menons avec les sculpteurs, vidéastes, scientifiques, musiciens, danseurs, circassiens... ont pour but cette compréhension des signes et des matières présents dans l’espace public, que nous faisons émerger dans nos créations.


La Compagnie Retouramont s’est dotée d’un outil indispensable à l’expansion de cette technique avec « Le Pôle de Danse Verticale », situé dans le Val-de-Marne.

Ce lieu nous permet de développer des axes de recherche pour la compagnie. Le dispositif d’accueil de compagnies permettra de rendre visible cette recherche particulière en danse.
Les compagnies intéressées par la danse verticale et toutes expressions qui mettent en jeu la verticalité pourront y êtres accueillies.
Cet outil est à la fois un espace de formation, de recherche, de création, et d’accueil de compagnies.

La compagnie Retouramont est en résidence au Théâtre de Cachan et à la Ville de Bagneux, est en convention avec la Ville de Villejuif, bénéficie de l’aide au fonctionnement de la Ville de Vitry-sur-Seine et du soutien de la Ville de Charenton-le-Pont.

Résidence au Pôle de Danse Verticale de Charenton-le-Pont.

Elle est conventionnée par le Conseil Général du Val-de-Marne et bénéficie de l’aide à la création et au fonctionnement du Conseil Général du Val-de-Marne.

Elle bénéficie de l’aide pour les Arts de la Rue du Ministère de la Culture et de la Communication/DGCA, de l’aide au projet Arts de la Rue et de la Piste et du dispositif Emplois-tremplin projets du Conseil Régional d’Ile-de-France, et de l’aide de la SAC "Processus cirque lié à la recherche et l’innovation".

Elle bénéficie de l’aide à la production dramatique du Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Ile-de-France

Elle a comme partenaires les sociétés BEAL et PETZL.